Le CdCF présente les résultats d’une enquête sur les répercussions de la crise du covid 19 sur le commerce

Le CdCF  présente les résultats d’une enquête sur les répercussions  de la crise du covid 19 sur le commerce

Le Conseil du Commerce de France a mené du 8 au 31 juillet 2021 une enquête sur les répercussions de la crise du COVID19 sur le commerce auprès de 13 de ses fédérations adhérentes représentant l’ensemble des secteurs du commerce non-alimentaire.

Alors que la pandémie a révélé l'importance du sujet de la santé mentale, conduisant le chef de l’état à annoncer le remboursement des consultations de psychologues sur prescription médicale, le Conseil du Commerce de France, dans une étude réalisée cet été auprès des commerçants, révèle notamment les répercussions de la crise sur la santé mentale des salariés et des dirigeants des entreprises du commerce. En effet, selon leur propre mot, les commerçants affirment que le personnel a été impacté par les gestes barrières et l'agressivité des clients, engendrant fatigue, épuisement moral et un sentiment d'injustice concernant les fermeture. Ainsi, plus du tiers d’entre eux ont dû faire face à des périodes de stress intense, de covid et de dépression.

Mais au-delà des répercussions psychologiques, les entreprises du commerce ont du faire preuve de résilience alors qu’ils sont restés plus de 2 mois fermés au cours du premier semestre 2021. La santé financière des entreprises a été fortement impactée. La moitié des répondants déclarant avoir des problèmes de trésorerie ayant conduit au report ou à l’annulation d’investissements. Même si les aides de l’Etat ont été grandement utilisée, notamment le PGE, le fonds de solidarité et le recours à l’activité partielle, il leur faudra encore du temps pour retrouver une stabilité financière leur permettant d’envisager l’avenir sereinement.

Prendre connaissance du communiqué de presse.

Partager cette publication :